HOREB renait sous l’appellation Sustainable Madagascar

15 Nov 2020

HOREB, le label combinant hygiène, organisation et restauration de l’environnement et de la biodiversité, est co-initié en 2006 par Faly Rasaminana, DG de Faly Hordea et Simon aakotondrahova, PDG de SCRIMAD GROUP. Aujourd’hui, le label renaît sous le nom de Sustainable Madagascar, avec l’ambition d’intégrer les producteurs malgaches sur les marchés internationaux en poussant l’agriculture Malagasy à répondre aux normes les plus strictes comme le Label Agriculture biologique ou le Label FAIRTRADE. Sustainable Madagascar vise à devenir le modèle sûr et innovant pour tous les acteurs qui souhaitent contribuer à la croissance de Madagascar à travers le développement durable.

Vision et objectifs

Sustainable Madagascar collabore aujourd’hui avec des coopératives d’agriculteurs malgaches dans plusieurs régions. Ces coopératives cultivent des produits phares du pays (grains secs, litchi, vanille, épices, …). L’accompagnement du label a permis à ces coopératives d’améliorer leurs productions. En effet, voulant être plus qu’un intermédiaire industriel ou commercial, Sustainable Madagascar se rapproche de ses membres et met à leurs dispositions, des formations adaptées à leurs besoins. Ainsi, on obtient des produits de bonne qualité, certifiés durables. Les produits sont ensuite commercialisés sur toute la Grande-Île et sur les marchés internationaux notamment à Rungis, le plus grand marché de produits agricoles au monde. Sustainable Madagascar ne s’arrête pas là ! Le label ne veut pas simplement apporter la garantie de la qualité des produits de ses collaborateurs, mais aussi participer au développement durable de Madagascar en exerçant un commerce équitable. C’est pourquoi les conditions sociales et financières des producteurs sont améliorées grâce à une rémunération plus juste. Afin que les producteurs puissent bénéficier de soins médicaux dans les meilleures conditions, le label participe à la modernisation des infrastructures sanitaires locales telle la réhabilitation de certains Hôpitaux CSB2 (Région Est). Enfin, dans le but d’assurer la préservation de notre environnement, des alternatives aux pratiques locales ne respectant pas l’environnement sont proposés à ses producteurs membres.

Kaoperativa Miharo Raiky

La Kaoperativa Miharo Raiky est le projet phare de Sustainable Madagascar à ce jour. Cette coopérative qui a pour ambition de rétablir la notoriété de la filière grains secs de la région Sud-Ouest de Madagascar. Face aux difficultés rencontrées par la filière à cause du climat local et le manque d’infrastructures, les initiateurs de la coopérative tentent toutes les structures possibles. C’est après avoir découvert une coopérative suisse qu’il est convenu que la coopérative est la structure qui convient le mieux : une entreprise dont la propriété est collective, avec une mise en commun des moyens de production et un pouvoir exercé démocratiquement. KMR produit à travers un système gagnant-gagnant en collaborant avec 178 paysans producteurs pour démarrer, avec un objectif de 500 paysans dès 2021. La coopérative exploite de manière rationnelle, et intégrale une surface de 230 ha en 2020, avec l’ambition de s’étendre sur 3000 ha en 2022. L’amélioration de la production est garantie par la recherche et développement réalisés en partenariat avec Orange et des organismes publics. La coopérative s’engage à protéger l’environnement et aider les populations locales et ses membres notamment en assurant l’accès à l’eau et l’assainissement des fokontany ou encore en agissant pour l’égalité des genres. Aujourd’hui appuyée par le label Sustainable Madagascar dans son projet, KMR garantit une production de qualité, avantageuse pour les producteurs, l’environnement et les populations locales.

Le litchi de Madagascar

Sustainable Madagascar a depuis toujours travaillé pour améliorer l’image de litchi de Madagascar à l’international. C’est d’ailleurs avec ce produit de la région Atsinanana que le projet voit le jour en 2006. Aujourd’hui, les deux porteurs du projet : Le SCRIMAD GROUP et Faly Hordea souhaite améliorer la qualité des litchis nationaux pour concurrencer nos concurrents de l’Océan Indien tel que La Réunion ou l’Afrique du Sud. La culture du litchi nécessite des pratiques techniques précises, c’est pourquoi le label a mis en place une charte à destination de ses paysans producteurs membres et le suivi d’une équipe technique sur place. Étant donné que le litchi des producteurs membres du label sont principalement destinés à l’exportation, le respect de celle-ci permet d’avoir du litchi conforme aux normes exigées sur le marché international mais aussi garantir la sécurité alimentaire des consommateurs. Bien évidemment, nous pouvons en déduire que le litchi labellisé par Sustainable Madagascar est « bon » tant sur le fond que sur la forme. Si on parle de la forme, le litchi des collaborateurs du label a en effet un bel aspect, il est bien rouge reflétant une maturité à point du fruit avec un calibre de 28 à 34mm. Sur le fond, il s’agira des valeurs nutritionnelles apportées par le fruit. Pour 100g de litchi, nous avons 171mg de potassium, 75.5mg de Vitamine C et 16 g de glucide. Ainsi, toutes les qualités de ce fruit lui permettront une bonne conservation lors du trajet de l’exportation. Si l’exportation se fait par avion, le fruit se conserve entre 10 à 12 jours, par bateau dans des conteneurs il se conserve entre 75 à 90 jours et enfin par bateau conventionnel, 40 à 60 jours.