Bianco et TI-IM, main dans la main dans la lutte contre la corruption

11 Sep 2019

Le Bureau indépendant anticorruption (Bianco) Transparency International – Initiative Madagascar (TI-IM) collaborent déjà étroitement depuis de nombreuses années en tant qu’acteurs importants de la lutte contre la corruption à Madagascar, dans le respect de leurs prérogatives respectives et de leur indépendance. C’est dans cet élan de collaboration que les deux entités ont décidé d’établir une convention de partenariat, assortie d’un plan d’action conjoint.

A noter que d’un côté, le Bianco est une agence étatique créée en 2004 dont le mandat est de mettre en œuvre la Stratégie Nationale du Lutte contre la Corruption adoptée le 21 septembre 2015 ainsi que le Programme de l’Etat Malagasy relatif à cette lutte.

Et de l’autre, Transparency International – Initiative Madagascar, ou TI-IM, est une association de droit malagasy créée en 2000 qui promeut les principes de transparence, de redevabilité et d’intégrité. TI-IM est la représentante à Madagascar de l’ONG Transparency International, la principale organisation mondiale issue de la société civile luttant contre la corruption.

Cette convention de partenariat, qui a fait l’objet  d’une signature par les deux entités, a pour objet de préciser les principes et modalités de collaboration au niveau de cinq axes d’intervention, à savoir :

  • la prévention de la corruption par l’éducation citoyenne,
  • le journalisme d’investigation sur la corruption,
  • le renforcement de l’efficacité du traitement des doléances citoyennes liées à la corruption,
  • l’organisation d’évènements ponctuels de lutte contre la corruption,
  • et le développement de la recherche sur la corruption à Madagascar.

La collaboration du Bianco et de TI-IM sur la prévention de la corruption par l’éducation citoyenne se fera notamment au travers de la coordination des activités des Réseaux d’Honnêteté et d’Intégrité (RHI) et des Clubs Fongotra, des groupements de jeunes citoyens engagés dans la lutte contre la corruption, encadrés par le Bianco et TI-IM, respectivement.

L’intervention conjointe du Bianco et de TI-IM dans le domaine du journalisme d’investigation fait référence au réseau MALINA, une initiative de TI-IM visant à promouvoir le journalisme d’investigation sur la grande corruption à Madagascar. Dans le cadre de cette convention, le Bianco et TI-IM s’engagent à favoriser, dans la mesure de leurs compétences et dans le respect de leurs droits et devoirs respectifs, le partage de connaissances, notamment au travers d’échanges réguliers et de renforcements de capacités.

La convention de partenariat signée ce jour est conclue pour une durée renouvelable de deux ans. Le Bianco et TI-IM se félicitent de cet approfondissement de leur collaboration déjà fructueuse, qui aura pour résultat une lutte plus efficace contre le fléau de la corruption à Madagascar.